Camille Chamoux a un léger souci avec le temps. Débarquant, l’air de rien, dix minutes avant le début de son nouveau spectacle, l’humoriste prend ses aises et met le public du Petit Saint-Martin dans sa poche. Très chic, en working girl des temps modernes, elle nous félicite de notre ponctualité et nous demande d’être ses complices, histoire de piéger les retardataires. Elle est comme ça Camille Chamoux : nature, taquine, accessible. Avec Le Temps de vivre, elle invite à une séance de méditation sur notre finitude.

L’être humain se définit par son rapport au temps : toujours pressé, il ne peut pas profiter de la vie puisque son cerveau se projette déjà dans l’après. C’est à juste titre que Camille Chamoux distingue la pensée chronomètre, celle qui oppresse, de la pensée minuteur qui consiste à raisonner dans le sens inverse. Puisque nous sommes mortels, concentrons-nous sur le moment présent. Fidèle épicurienne, l’humoriste n’hésite pas à se moquer d’elle-même et à partager ses névroses sur scène. Commence par convoquer Proust et sa fameuse Madeleine, aborde Waze et Uber, tacle les Boomers qui ont eu la belle vie et ne lâchent pas le morceau, évoque une amie mal dans sa peau qui a l’impression d’avoir gâché sa vie car elle n’a pas saisi les occasions au moment opportun…

Sous couvert d’humour, ce spectacle aborde donc une notion philosophique de première importance qui consume nos journées et nous plonge dans des abîmes de réflexion. Intelligent, frais, généreux… Les qualificatifs ne manquent pour le nouveau tour de force d’une pile électrique en puissance. Camille Chamoux est une femme qui suscite de l’empathie car on comprend sa détresse. Compagne, mère de famille, amie, elle incarne finalement la girl’s next door à laquelle on peut facilement s’identifier.

En sortant du théâtre, on se dit qu’il n’est « jamais trop tard ». Camille Chamoux, en martelant ce mantra, a bien raison. Il est temps de vivre ! En concluant ses propos par la récitation si incarnée du poème de Boris Vian, recueilli à l’ombre d’une bougie, l’humoriste se fait muse et nous fait frissonner. Merci.

© Christophe Raynaud de Lage

LE TEMPS DE VIVRE de Camille Chamoux. M.E.S de Vincent Dedienne. Petit Saint-Martin. 01 42 08 00 32. 1h20. ♥ ♥ ♥