Noël approchant à pas de loup, la Comédie-Française dégaine son traditionnel spectacle jeune public au Studio-Théâtre. Pas de création cette année mais la reprise d’un grand succès auprès des petits comme des grands. Adapté d’un conte de Marcel Aymé, Le Loup se moque des stéréotypes liés à cet inquiétant animal avec beaucoup d’humour et de malice. La version guillerette de Véronique Vella swingue et convoque l’esprit de la forêt pour un périple initiatique aussi mystérieux que convivial. Gare au loup (même s’il s’essaye à la gentillesse) !

Que faire lorsque deux fillettes se consument d’ennui dans une maisonnée stricte ? Laisser rentrer le loup ? Ce serait ouvrir la porte à tous les dangers, voire à la mort… Pourtant, Marcel Aymé s’amuse à détourner la cruauté vorace de loup en repentance fougueuse et idéaliste : au contact des deux sœurs, l’animal éprouve de la bonté, tout comme les petites apprennent les valeurs de l’amitié et de la tolérance par leur contact hebdomadaire avec la bête.

Cachettes amicales
Véronique Vella, touchée par cette histoire d’amitié pas comme les autres, s’est attachée à retranscrire avec pétulance cette fable d’émancipation. Les vrais méchants ici sont les parents trop autoritaires qui étouffent l’éducation de leurs filles dans un carcan religieux et moral peu épanouissant. Sylvia Bergé et Jérôme Pouly excellent dans leur rôle de poupées mécaniques. Michel Vuillermoz a tout d’un loup né tant son jeu cartoonesque se prête à merveille aux exubérances de son personnage : séducteur, ingénu et fourbe, il mène la danse ! Florence Viala et Elsa Lepoivre, enfin, s’avèrent adorables en gamines prudentes puis espiègles, bloc de candeur maligne.

Non seulement les comédiens sont en grande forme mais la mise en scène bénéficie aussi d’un traitement spatial tout à fait probant. Perturbant les frontières entre le dehors et le dedans, Éric Ruf plante une cabane enchantée au milieu de la petite scène. Multipliant les trappes et les cachettes, ce lieu s’ouvre sur l’extérieur avec des images de forêt tentatrices. Les tic-tacs de l’horloge répondent aux hurlements bestiaux. Entre la liberté et le savoir apportés par le loup et une chambrée dominée par les conventions, le choix semble être vite fait.

Parés pour une escapade dans les bois ? Alors engagez-vous à l’orée d’une aventure ludique et entraînante, ponctuée de chansons mignonettes et vous obtiendrez une heure de cache-cache en toute amitié en compagnie d’un gentil-méchant grand loup ! ♥ ♥ ♥

LE LOUP de Marcel Aymé. M.E.S de Véronique Vella. Comédie-Française. 01 44 58 15 15. 1h.

© Brigitte Enguérand

Publicités