Impression

Après un passage remarqué dans plusieurs salles parisiennes, Dialogue à fables s’installe tous les vendredis à la Royale Factory de Versailles. Valentin Martinie et Florian Spitzer ont imaginé une battle verbale foisonnante où les deux acolytes se répondent du tac-au-tac sans répit. Un moyen amusant et bien ficelé de redécouvrir ses classiques !

Seul sur scène, un drôle de luron affublé d’une perruque Louis XIV attend désespérément son comparse. Obligé de meubler le temps, il se lance dans une biographie inattendue de La Fontaine en s’attardant sur son passé libertin… Valentin Martinie crée d’emblée un personnage d’humoriste en habit d’époque avec drôlerie : très à l’aise sur le plateau, il se met de suite le public dans la poche. L’arrivée de Florian Spitzer dynamise les échanges et fait tout le sel de cette confrontation enlevée et piquante.

Le duo joue sur les contrastes et les lancers de piques s’avèrent addictifs et savoureux : autant Martinie se révèle odieux d’insolence, de vanité et mauvaise foi, autant Spitzer se montre plus détaché et détendu. Autant dire que ces caractères opposés provoquent des étincelles !

Prenant La Fontaine comme figure tutélaire, Martinie s’autorise des percées moins évidentes comme Hugo, Florian, voire Booba ! Entendre « Le Corbeau et le Renard » en version « wesh » détonne formidablement. Le ton, toujours alerte, ne dissimule pas l’art ultra rodé de la diction du duo. Un vrai plaisir d’entendre toutes ces fables déclamées avec gourmandise.

Emmenez donc vos enfants, vos grands-parents ou vos amis découvrir ce Dialogue à fables qui nous entraîne à cent à l’heure dans l’univers animalier des fables. Avec une bonne dose d’humour rythmé et une complicité qui fait mouche, Valentin Martinie et Florian Spitzer signent un spectacle malin et entraînant. ♥ ♥ ♥ ♥

© Olivier Schmitt
© Olivier Schmitt