wss

Soirée magique à l’Avant-Seine de Colombes. Les Chœurs et Solistes de Lyon/Spirito, sous la baguette de Gérard Lecointe, transforment le musical culte West Side Story en une version concert singulièrement dépouillée au strict minimum : quatre chanteurs/interprètes d’exception, des percussionnistes endiablés et une scénographie judicieuse. En une heure quinze, cette histoire d’amour contrariée par une guerre des communautés, résonne d’une manière totalement originale et percutante. Quel régal de redécouvrir ses classiques sous un nouveau jour ! En espérant que ce petit bijou trouve vite une salle parisienne…

On connaît tous l’histoire de Maria la Portoricaine et Tony l’Américain. Deux amoureux entravés par des familles ennemies : les Sharks et les Jets. Librement inspirée de Roméo et Juliette, cette comédie musicale d’anthologie composée à quatre mains par Bernstein et Sondheim, questionne l’hypocrisie américaine sur l’intégration des immigrés.

Gérard Lecointe en a imaginé une suite instrumentale où l’accent se porte davantage sur la musique et sur les voix que sur la surcharge décorative ou la surenchère de chorégraphies. D’ailleurs, les percussionnistes se retrouvent sur le devant de la scène, tandis que le quatuor est plus en retrait sur une estrade. Des rideaux de fil stylisés délimitent l’espace tandis que la narration se voit relayée par des projections vidéo. Les superbes illustrations d’Étienne Guiol plongent avec noirceur dans les ghettos new-yorkais sur fond de polar graphique. Les Percussions Claviers de Lyon permettent de redonner une nouvelle couleur à des morceaux qu’on croyait savoir par cœur. Notamment par l’utilisation des xylophones, instruments sous-exploités sur scène et pourtant si délicieux à entendre.

La distribution se réduit à quatre chanteurs d’une puissance vocale séduisante et au timbre émouvant : Herminie Blondel, Landy Andriamboavonjy, Fabrice Alibert et Pierre-Antoine Chaumien se complètent et changent de casquette à l’envi. « Maria », « Tonight », « America »; « Somewhere » : autant de tubes indémodables qu’on aime toujours fredonner avec le même plaisir.

Ainsi, West Side Story en concert constitue une re-création réjouissante, boostée par un orchestre live détonnant et des chanteurs de talent. N’hésitez pas ! ♥ ♥ ♥ ♥ ♥

Publicités